Julie Ngungwa

L’insécurité sévit ces derniers temps dans la ville de Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika dans la partie sud-est de la République Démocratique du Congo. Plusieurs maisons sont visitées presque chaque nuit par des bandits.

Face à la montée de l’insécurité dans ce coin du pays, Julie Ngungua, gouverneur de cette province appel les jeunes à s’enrôler massivement à la police nationale congolaise pour combler l’effectif qui d’après elle est insuffisant.

Cet appel a été lancé le mercredi 18 janvier, au cours d’un meeting populaire où la cheffe de l’exécutif provincial du Tanganyika a reconnu que la ville de Kalemie est secouée par un taux de banditisme élevé. Par cette occasion, elle a promis de se donner à fond pour réfréner l’insécurité dans cette ville.

D’après Julie Ngungua, cette flambée de l’insécurité est dû à l’insuffisance de l’effectif de la police et il doit être renforcé pour bien assurer la sécurité à Kalemie

Notons qu’une marche pacifique a été organisée par le conseil urbain de la jeunesse de Kalemie le mardi 17 janvier, pour protester contre cette insécurité. L’Union Sacrée avait pour sa part, recommandé au gouvernement de donner les moyens nécessaires à la police nationale congolaise (PNC), afin de lutter contre cette insécurité.